Alexandre BUHLER (CCJ) : Comprendre le combat antique : la notion de choc.

La psychologie de l'homme au combat est une constante au cours du temps (C. Ardant du Picq), seule l'arme et ses techniques évoluent. La théorie du combat procède tout à la fois des représentations que l'on s'en fait, de la hiérarchie et de l'échelle de commandement enfin, de l'expérience que l'on en a. Nous traiterons concrètement de la notion de " choc " et de son parallèle grec ou othismos, cherchant la réalité sous-jacente à la représentation.